Panda : comment se nourrit-il ?

panda-relax

Classée espèce menacée, le panda fait partie des animaux dont le mode alimentaire reste un véritable mystère pour la science. Comment cet ursidé dont le système digestif est carnivore peut survivre en n’ingurgitant que du bambou ? L’alimentation du panda ne comprend cependant pas que cette plante qu’il digère assez mal. L’animal, qui a un appétit d’ogre, peut pourtant consommer d’autres produits sans que cela ne nuise à sa santé, contrairement à une croyance assez répandue.

Le panda, un ours omnivore

cute-pandaLe panda fait partie de ces ursidés qui n’ont pas la prétention d’être uniquement carnivores. En effet, ce mignon animal mange un peu de tout. Son alimentation se compose en grande partie de végétaux, ce qui lui laisse un large choix de nourriture lorsqu’il se retrouve dans la nature. Le panda ne boude pas non plus les carcasses dont il se délecte, et peut consommer des rongeurs de temps à autre.

Un régime alimentaire dont le bambou reste la base, et qui donne à cet ours assez d’énergie pour survivre. Malgré les quantités affolantes que cet animal peut avaler en une seule journée, les valeurs nutritionnelles de ces aliments sont à peine suffisantes pour que le panda puisse rester debout jusqu’à l’heure du repos. Très gourmand, il ne refuse pas les cannes à sucre ou le riz qui sont quasiment inexistants dans son environnement naturel.

Le panda et ses bambous

On ne peut penser au panda sans imaginer le tas de bambou qu’il dévore à longueur de journée. Rappelons que cet ours bicolore passe le plus clair de son temps à chercher des provisions. Si le panda peut passer 12 h à chiner de la nourriture, il peut mettre autant de temps à la déguster. Il est étonnant de voir la facilité avec laquelle il engloutit jusqu’à 20 kg de bambous en moyenne, quand il est avéré que son système digestif est loin d’être celui d’un herbivore.

À savoir que le panda peut se nourrir exclusivement de cette plante riche en cellulose, sans ressentir le besoin d’y ajouter d’autres produits avant quelques semaines. La faible valeur calorique du bambou explique pourquoi la bête le mâche sans arrêt, mais ne le protège cependant pas des indigestions lorsque les volumes ingurgités sont trop importants. Jusqu’à présent, il est seulement admis que c’est une question de goût, et que la dépendance du panda au bambou s’explique par la saveur particulière de la plante.

L’alimentation du panda au zoo

panda-babyLorsqu’il est élevé dans des réserves ou dans des zoos, le panda retrouve une alimentation omnivore. Contrairement à leurs habitudes qui les poussent à se nourrir sans s’arrêter, leur pitance est distribuée deux fois dans la journée. Au menu : des graines, de la semoule, de la farine, du lait et de la canne à sucre, en plus que quelques morceaux de bambous. Ces vivres ne restent pas longtemps dans leur contenant, attirant directement l’animal qui les avale en quelques bouchées. Pour le bambou, les pousses comme le cœur de la plante sont consommées intégralement.

 

© 2017 Le blog de Vayarkadas