Présentation du film The conjuring 2

THE-CONJURING-2-presentation

Bien loin de ce dessin animé, que j’ai adoré, Conjuring 2 est un long métrage sorti en 2016 d’un grand auteur de cinéma horrifique qui n’est autre que James Wan.

Pitch

L’histoire se déroule à Enfield en Angleterre. La famille Hodgson vit bien tranquille, la mère et ses quatre enfants mais du jour au lendemain leur vie va basculer lorsque Janette l’une des jeunes filles va commencer à voir des phénomènes paranormaux et étranges se passer autour d’elle.

Conjuring 2, un chef d’œuvre

Dire que ce film était attendu serait extrêmement réducteur parce que Conjuring 1 fut un carton planétaire. Conjuring 2 c’est la même chose, c’est du même niveau, c’est toujours aussi impressionnant, imposant tant le film est démentiel en matière d’horreur. On est dans le film du début jusqu’à la fin, la manière dans laquelle il est tourné est juste divine, tout le film est un  monstre de justesse et de maestria horrifique moderne. Le scénario, signé toujours par Carey et Chad Hayes avec l’aide cette fois de James Wan et de David Leslie Johnson, est totalement intelligent parce qu’il est très bien réparti. Pour un film d’horreur, faire un scénario de 2h12 mn, il n’y en a quasiment plus. On a rarement vu des films d’horreurs aussi denses au niveau de la longueur et au niveau de la forme du scénario. Résultat, ça crée une véritable connexion entre le spectateur et les évènements qui se passent à l’écran. Au-delà de ça, ce qu’il y a d’intelligent, c’est de placer le contexte dans une famille où il n’y a pas de père et ça va mener tout un tas de réflexions et de questionnements qui sont dans la deuxième partie du film extrêmement présents. Pour faire simple, le film est divisé en trois grandes parties, une première partie qui est l’exposition de la famille, une deuxième partie qui est l’apparition des évènements et l’arrivé des Warren et la troisième partie qui est la résolution. Cet équilibre narratif et dramatique est très bien fait parce que résultat, il permet tout de suite au spectateur de s’immerger dans le récit et de tout de suite comprendre ces personnages, de savoir ce qui se passe et de se poser les bonnes questions au bon moment parce qu’il y a tout un jeu de manipulation qui est fait par James Wan et ces trois autre scénaristes tout au long du film. Au niveau de la mise en scène, James Wan est vraiment un expert, il sait tout maîtriser en matière d’horreur que ce soit le viscéral, que ce soit le glauque, le traumatique, … Ce qui fait que tout au long du film, on est accroché à notre fauteuil parce qu’on ne sait jamais d’où l’horreur va surgir. C’est traumatisant, il y a des effets de mise en scène qui sont monstrueux dans le film. L’utilisation de la musique de Joseph Bishara est encore une fois divine, elle est superbe, prenante, traumatisante, à l’écouter tout seul, ça fout les boules, tellement elle est bien structurée. Le casting est vraiment bon.

Conjuring 2 est à ne pas manquer car c’est une suite qui est à l’égal du premier, il est juste impeccable en matière de film d’horreur.

the-conjuring-2-avis

© 2017 Le blog de Vayarkadas